Fdj-devenir-actionnaire.com - Privatisation de la Francaise des jeux devenir actionnaire


Accueil > Bons plans

Les meilleurs bons plans


Entrez dans l'histoire, entrez dans le capital, c'est ce que vous propose la FDJ dans le cadre du projet de privatisation de la Française des Jeux. Envie d'en savoir plus et pourquoi pas devenir actionnaire de l'entreprise ? Rendez-vous sur le site Fdj-devenir-actionnaire.com.


Qui n'a jamais gratté un ticket de Banco ou de Millionnaire ? Qui n'a jamais coché de numéros sur une grille de Loto ou tenté l'aventure des paris sportifs en espérant toucher le pactole ou quelques dizaines d'euros ? Depuis 1933 et la création de la Loterie Nationale Française, les Français n'ont jamais cessé de jouer et de faire de la FDJ une société performante.

Aujourd'hui, l'état a pour projet la privatisation de la Française des Jeux et tente d'y associer les particuliers. A coup de messages publicitaires à la TV et dans les médias traditionnels, nous sommes sollicités pour entrer dans le capital de l'entreprise. Intéressé par cette opération financière ? Consultez le site Fdj-devenir-actionnaire.fr afin d'en savoir davantage à ce sujet.

Devenir actionnaire de la Française des Jeux FDJ-devenir-actionnaire.com

Il y a des entreprises qui font partie de notre patrimoine est dans lesquelles nous avons une certaine confiance. EDF, Renault, Engie ou encore Air France, des sociétés dans lesquelles investir nous a déjà traversé l'esprit. Aujourd'hui se pose la question : est-ce une bonne idée de prendre des actions, est-ce rentable de devenir actionnaire de la FDJ ? Certes la Française des jeux affiche des garanties qui semblent sérieuses, mais on sait aussi qu'en bourse il y a toujours un risque d'y laisser des plumes.

Si les analystes financiers et professionnels du secteur ont leur avis sur la question, le site Fdj-devenir-actionnaire, lui nous éclaire sur ce projet de privatisation. Oui dès le 7 novembre la Française des Jeux entre en bourse. Avant d'acheter des actions ou de penser à investir ses économies, pourquoi ne pas consulter le site dont on nous parle à la télé en ce moment.

Sur ce dernier, on nous accueille avec un clip vidéo de 2 minutes qui nous vante l'entreprise au travers de chiffres, nous fait l'écho de ses valeurs et ses ambitions sur le marché des jeux d'argent et de hasard.

On y apprend ensuite que la FDJ est le premier réseau de proximité avec des milliers de points de vente et que l'entreprise est l'opérateur historique et unique de la loterie en France. Mais également que chaque année, la FDJ reverse Trois milliards et demi d'euros à la collectivité, qu'elle affiche une croissance moyenne de 5% depuis un quart de siècle et qu'elle a pour objectif de reverser 4/5ème de son résultat net en 2020.

Notons la présence d'une présentation avec les innovations et pistes de développement de l'entreprise. Des informations chiffrées sur la taille de l'entreprise et sa solidité financière. Un focus sur ses différents jeux de tirage, jeux de grattage instantanés et ses paris sportifs. Cette présentation nous fait part du caractère responsable et engagé de la FDJ et des piliers du groupe FDJ qui sont au nombre de 5 : “champion national de la loterie, croissance solide et régulière, entreprise éthique, stratégie ambitieuse et équilibrée, le partage des fruits de la croissance”.

Enfin, le site www.fdj-devenir-actionnaire.com répond à certaines des questions que vous êtes en droit de vous poser au sujet de la privatisation. Y aura t-il des avantages accordés aux particuliers (une action offert pour dix achetées et une décote de 2% par rapport aux investisseurs institutionnels). Qui peut acheter des actions fdj, quand pourrons nous acheter des actions fdj..

Besoin de plus d'informations ou d'autres questions à poser ? Le site met un formulaire de contact à la disposition des particuliers, mais aussi un numéro vert accessible 5 jours sur 7 de 8h à 20h.

Si vous préférez jouer avec la Française des jeux, rendez-vous sur www.grand-jeu-illiko.fr.

 
© 2016 - 2020 notre-bon-plan.com - Mentions légales
Les marques et logos cités appartiennent à leurs propriétaires respectifs.